Recherche

Atelier cinéma de l'ACAM Montagny

Catégorie

Voir des films

Juger un film!

Voir des films c’est quelque chose, leur donner des notes c’est autre chose! 🙂

A ce jour, 160 films ont déjà répondu à notre appel à film lancé… il y a à peine une semaine! 🙂 Samedi, les jeunes de Cinémacam (qui forment le comité de sélection du festival) ont commencé à voir des films et à leur donner des notes.

Bref, la phase des sélection est commencée – elle va durer jusqu’en mai!

Lire la suite

Publicités

Un festival de cinéma avec Lambert Wilson et la douceur angevine !

Ce week-end, Cinémacam était de sortie!20170128_134208

L’atelier a passé le week-end à Angers au festival Premiers Plans, un des plus grand festival de cinéma en France après Cannes! Au programme: rencontres, débats… et bien sûr des films!
Lire la suite

Ça bouge du côté d’Avernes!

Avernes est un petit village du Val d’Oise à mi-chemin entre Magny et Cergy, à peine plus grand que Montagny. Au moins deux grands noms y ont séjourné: Joseph Kessel et Claude Zidi, le second ayant financé la construction d’une grande salle communal baptisée du nom du premier. La nouvelle municipalité est très active et très désireuse d’apporter un nouveau souffle à la vie sociale et culturelle du village, et notamment auprès des jeunes du village. Le conseiller culturel de la municipalité, David Lesné, un homme de théâtre comédien, auteur, metteur en scène et directeur de la compagnie Ici théâtre, a donc organisé hier soir une soirée Jeunes et cinéma à destination des jeunes du village, avec au programme la diffusion du film Soyez sympas, rembobinez de Michel Gondry puis un échange avec les jeunes et… Cinémacam, qui avait spécialement été invité!

Une soirée très sympa! Ils avaient fait les choses en grand en transformant la fameuse salle « Joseph Kessel » en une véritable salle de cinéma, avec un écran immense et une ambiance tamisée, ainsi qu’un son et une image de grande qualité – tout celà mis en place par un autre homme de théâtre et régisseur, Nicolas Japelle, venu spécialement du Théâtre du l’usine à Cergy avec du beau matériel. Un contact très intéressant car cet homme se montre très désireux d’aider les actions locales et municipales pour le théâtre et pour le cinéma en offrant des prestations de grande qualité à des prix très réduits. Ça nous sera surement utile à l’avenir! 🙂

photo 2

Cinémacam était représenté, en plus de moi-même, par trois membres de l’atelier ainsi que notre jeune actrice préférée et notre « sauveur de film » des 48h! Nous avons été royalement accueillis.

Le film de Michel Gondry était un bon choix! Très amusant, accessible à tous, et dans un esprit très proche de celui qu’on essaie d’insuffler à Cinémacam: l’idée d’oser réaliser des films en commun même quand on part de rien et qu’on n’a pas d’argent, et l’idée que la réalisation d’un film n’est pas seulement une affaire technique mais également une belle aventure humaine!

Nous avons ensuite montré quelque uns de nos propres travaux: le film de Maxence « Un dimanche à Papa », notre film « Souvenirs de famille » et son making-of des 48h film project, et notre premier film « Moi, handicapé » et son making-of. On en aurait bien montré plus encore mais il se faisait vraiment tard et il était temps pour le jeune public d’aller se reposer!

Capture-2015-04-19-17h44m49s228

De notre côté nous avons aider à remballer le matériel: très impressionnante opération que de descendre un immense écran au sol, de le plier et de ranger l’écran plus le cadre entier de sa structure dans un tout petit sac au final… On n’arrête pas le progrès!

20150419_011140

Bref soirée très chouette avec peut-être, à la clé, de futurs partenariats pour Cinémacam: David Lesné viendra peut-être nous aider pour la direction d’acteurs de notre prochain film!

Festival Premiers Plans à Angers

Capture-2015-01-19-21h15m47s127   Ce week-end Cinémacam était de sortie! Nous avons réitéré le séjour de l’an passé qui nous avait bien plu, au festival Premiers Plans à Angers. Départ vendredi soir dans deux voitures – nous étions sept. Merci au deuxième conducteur et accompagnateur! 4h de route pour arriver à Angers, tout de même. Hébergement « chez l’habitant » sur place, merci à mes parents de nous avoir prêté leur maison! Le lendemain premier jour de festival et un programme chargé!

10847618_396149287227569_4986705265196128386_o D’abord, nous avons assisté à une projection de court-métrages réalisés par des jeunes de la région et des régions voisines, en atelier dans le cadre du dispositif « Passeurs d’image » – suivi de débats avec les jeunes réalisateurs. Toujours très intéressant de voir comment fonctionne d’autres ateliers, selon quelles méthodes et avec quels résultats. Beaucoup de créativité: la relève est assurée! 🙂

Ensuite nous n’avons pas été peu fier d’assister à la remise du premier prix du concours Ouest-France films de poche 2014, à notre réalisateur préféré, M, pour son film « Un dimanche à Papa! ». Bon, la cérémonie n’était pas des mieux organisées, il faut bien le dire… mais la joie du moment a éclipsé ces petites imperfections! 😉

Capture-2015-01-19-21h09m41s53Capture-2015-01-19-21h08m40s159 10917221_396148997227598_7182353279450328884_o Après un rapide déjeuner, nous avons été voir « Buffet Froid »  de Bertrand Blier dans la grande salle auditorium du centres des congrès, suivi d’un débat avec le réalisateur. Je suis depuis toujours un très grand fan de cet immense film mais j’avoue que j’appréhendais un peu la réaction de mes compagnons, surtout les plus jeunes: ce n’est pas vraiment un film classique, et il n’est pas considéré comme des plus accessibles… Mais je me trompais: il a fait l’unanimité, tout le monde l’a apprécié!

10841845_396148797227618_5958891933572883745_o Capture-2015-01-19-21h10m12s111 Nous avons ensuite assisté à une lecture de trois scénarios de court-métrages, dit par des acteurs professionnel. Une étonnante manière de « voir » un film, en tout cas de se l’imaginer – comme un roman radiophonique, ou de ces histoires que nos parents nous lisaient quand nous étions enfants. Il s’agissait d’un concours, on nous demandait de voter à la fin: l’un des trois a fait l’unanimité parmi nous, les autres un peu moins. Deux d’entre eux seront sans doute très difficiles à réaliser techniquement: si ces films sont un jour réalisés on a tous hâte de voir ce qui aura pu en être fait! Peut-être au prochain « Premiers plans », qui sait?

10553660_396148773894287_5943200884960400064_o Après avoir fêté dignement l’obtention du permis de conduire de l’un d’entre nous par une tournée générale dans un petit bar fort sympathique (rassurez vous, les mineurs n’ont pas pris d’alcool! :-)) nous avons assisté à une séance de court-métrages réalisés ou financés par la région. Beaucoup de qualité chez certains! La séance était suivie de débats avec les réalisateurs ou producteurs des films, très intéressant.

Enfin le dîner, suivi d’une courte nuit… et rebelote! Enfin presque… Malheureusement nous avons raté notre séance du dimanche matin car elle avait trop de succès et nous sommes arrivés trop tard pour pouvoir entrer dans la salle… Du coup nous sommes rentré aider notre hôte à nous préparer un excellent déjeuner!

IMG_0514 L’après-midi, retour au centre des congrès dans la grande salle de l’auditorium où nous avons vu des court-métrages en compétition. Là encore il y avait un vote du public. Le premier, « L’homme aux chiens » de Kamal Lazraq, une errance émouvante d’un homme à la recherche de son chien perdu dans les bas-fonds de Casablanca, nous a particulièrement touché: un film magnifique!

10931710_396149257227572_6990589457247445781_o La projection a été suivie d’un débat avec les réalisateurs, qui ont beaucoup parlé de la genèse de leur film et de leur financement: très intéressant pour nous autres qui réalisons des films – même si nous n’en sommes pas encore à cette marche là 😉

10900109_396149263894238_8321986450950630675_o IMG_0518 Puis il a fallu repartir chez nous, avec tristesse car ce fut bien court, mais heureux d’avoir vécu ce week-end formidable!

Capture-2015-01-19-21h12m49s166 Promis on remet ça l’an prochain, pour la troisième fois! 🙂

Capture-2015-01-19-21h10m48s224

Projection de notre film à Paris!

Aujourd’hui une bonne partie de l’équipe des 48 heures films project, accompagné de quelques amis, est allé voir et soutenir notre film « Souvenirs de famille », projeté au cinéma Action Christine (ou Studios Christine) à Paris.

1962644_1493858077567964_7359522477077479764_n

Capture-2014-10-12-22h59m29s223

Une bonne surprise en arrivant: Olivier Dussausse, le grand chef du concours à Paris, a toute suite reconnu l’actrice jouant Louna et lui a demandé où était son crucifix! Il nous a également dit avoir lu notre blog. Comme quoi, Cinémacam se fait bien remarquer! 🙂

Capture-2014-10-12-23h11m14s169

La salle n’était pas bien grande et un peu surchauffée, mais on a tenu!

Capture-2014-10-12-23h13m40s66 Capture-2014-10-12-23h15m14s246

10630727_10152352921821262_8374931475720886852_n 10690051_1493858000901305_8014755323060966912_n

On nous avait donné un petit bulletin, nous demandant de voter pour nos trois films préférés de la séance.

10365877_1493858050901300_5599145128956738605_n

Nous étions dans le groupe F, avec 8 autres films, qui avaient tiré les genres « Thriller/suspens », « Road Movie », « Voyage dans le temps », « Comédie noire », « Romance », « Film muet », « Science-Fiction » et « Comédie ».

Capture-2014-10-12-23h17m10s128

Bon, pas facile de passer après certains films. Par malchance, les deux qui nous précédaient pendant la séance étaient, de l’avis (presque) général, les deux meilleurs de la soirée: l’un (le « Road Movie ») pour son indéniable qualité technique professionnelle – il était réalisé par de vieux routard des 48h, un groupe ayant participé et gagné un grand nombre de fois dans plusieurs villes! – et l’autre (le « Voyage dans le temps ») pour son excellent scénario et son humour ravageur. Dur de passer après de tels films! (Au passage, mention spéciale aussi pour le « film muet », genre difficile s’il en est, et qui fut plutôt une réussite)

Capture-2014-10-12-23h16m09s44

Pour autant, nous n’avons pas du tout démérité comparé aux autres participants de la soirée, surtout pour une première fois! Malgré quelques soucis techniques (des défauts de son qu’on n’aurait vraiment pas dû laisser, une image trop lumineuse par endroit…) le scénario semble avoir bien plu et certains passages ont fait rire la salle. Et nous avons été applaudi à la fin (comme tous les films, certes!). Nous pouvons être fier de notre travail et même si nous ne gagnerons probablement pas de prix cette fois-ci, nous retenterons l’an prochain avec plus d’expérience et toujours plein de bonne humeur!

Capture-2014-10-12-23h22m35s63

Cinéma Jour de Fête à Gisors: « Soif de culture », lettre ouverte de Sébastien Maggiani et Olivier Vidal

Sébastien Maggiani et Olivier Vidal ont réalisé le film « Hasta Mañana » qu’ils étaient venus présenter lors de la dernière soirée-débat au cinéma Jour de Fête, deux semaines avant sa fermeture. Ils dirigent l’association SO Films dans le but de promouvoir, soutenir et aider à la création cinématographique auprès des jeunes de moins de 20 ans. Conjointement avec eux, Cinémacam et le cinéma Jour de Fête avaient commencé à monter des projets mis à mal aujourd’hui suite à la fermeture du cinéma.

La page facebook de soutien au cinéma rassemble aujourd’hui plus de 700 personnes. N’hésitez pas à vous y inscrire, même si vous n’êtes pas de Gisors ou des environs: la fermeture d’un cinéma indépendant, ça nous concerne tous! Par ailleurs, un collectif citoyen est en train de se monter à Gisors.

1374224_10202306500767149_330495625_n

 « Soif de Culture »

 Cher Alexandre Rassaërt, maire de Gisors,

Nous ne vous connaissons pas, notre motivation à vous interpeller est un appel du cœur et non une attaque.

Notre époque nous permet de nous exprimer par différents médias et d’atteindre une cible large, rapidement et partout dans le monde. C’est de cette manière que nous avons appris votre décision de fermer le cinéma « Jour de Fête », à cause de l’insécurité du bâtiment. L’absence de culture est remédiable jusqu’à un certain point, l’absence de curiosité intellectuelle est irrémédiable.

Dans votre communiqué, vous avez indiqué que vous alliez évaluer les travaux nécessaires. Je ne doute pas de votre engagement pour la culture de votre ville, mais je veux vous faire part de l’importance de cinémas indépendants comme celui-ci, surtout dans une ville comme la vôtre.

Notre long métrage « Hasta Mañana » est sorti au cinéma cet été et sa carrière a duré plusieurs semaines grâce à l’audace des exploitants de cinémas indépendants tel que le « Jour de Fête » qui sont animés d’une passion du cinéma, avant tout, et osent prendre le risque de programmer des films dont l’ambition première n’est pas commerciale.

Ces cinémas sont le poumon du septième art, tout autant que la culture est le poumon de la population.

Il devrait être du devoir d’un maire d’engager rapidement des travaux pour redonner vie à cet établissement, ambassadeur du cinéma et de la culture de votre ville.

Lors de notre venue à l’occasion d’une avant-première, le public était au rendez-vous, enchanté de cette soirée. Vous nous avez accueillis royalement dans votre si charmante ville. Nous n’avons pas été insensibles à cette réception : vos habitants ont soif de culture mais aussi de divertissement, et le cinéma est cet art populaire dans lequel tout le monde se retrouve et se plaît à s’évader.

Si le rideau du « Jour de fête » tombe, vous priverez votre ville de l’accès à la culture, et il n’y a qu’à voir les réseaux sociaux à ce sujet : la soif de culture et de divertissement est grande !

Vos habitants sont derrière vous. Ils avaient fait de ce cinéma leur propriété : « il y a des sièges qui grincent, on a pas toujours les films à la date de sortie mais ça on s’en fout c’est notre ciné, on l’a toujours connu on y a tous passé plein de soirées, on est toujours bien accueilli par le personnel donc il faut sauver le cinéma ! » (source : Facebook de soutien)

Les mois prochains vont être riches de sorties de films très attendus par le public, comme « Samba » (des réalisateurs d’Intouchables), « White Bird » (avec Shailene Woodley, l’actrice de « Divergente » et « Nos étoiles Contraires »), « Mommy » (prix du Jury à Cannes, déjà millionnaire au box-office québecois)… Vos habitants seront ils privés de ces films ? Devront-ils faire une heure de route pour avoir accès à une salle de cinéma ?

C’est d’ailleurs avec l’engouement des spectateurs, des exploitants, de la jeunesse de Gisors que nous avions été encouragés à développer de la culture à Gisors. Nous projetions déjà d’organiser la venue de grands noms tels qu’Alain Depardieu entre autres.

Mais la disparition de votre cinéma nous en priverait alors même que notre passion et nos pulsions nous donnent l’espérance de faire vivre la culture jusque dans des villes retirées comme Gisors.

Ne fermez pas les yeux sur l’importance de l’accès à un art aussi populaire et universel que le cinéma dans votre ville. Nous nous attendons maintenant à votre rapide implication dans la réhabilitation de ce « Jour de Fête ».

Cordialement,

Sébastien MAGGIANI et Olivier VIDAL, Cinéastes

On se déchaîne pour Hasta Mañana, puis on enchaîne!

Joli succès jeudi pour la soirée « Hasta Mañana » à Gisors! 🙂

Plus de cent personnes s’étaient réunies au cinéma Jour de Fête (on s’est tenu bien au chaud!!) pour voir le film et discuter avec les deux réalisateurs, Olivier Vidal et Sébastien Maggiani, ainsi que l’acteur Samuel Bousbib, qui avaient fait le déplacement.

Et de l’ambiance, avec ça! 🙂

Notre « Nino a Gisors » a été diffusé juste avant le film. Le jeune acteur ayant joué Nino s’était mis au tout premier rang ! 🙂

Le débat fut très intéressant, sympathique et dynamique. Presque personne n’est parti avant la fin! Les réalisateurs et l’acteur nous ont raconté la genèse du film, la façon dont le projet a été mené, et quelques anecdotes sur le tournage. Le premier rang était occupé par de jeunes enfants particulièrement intéressés, qui ont posé plein de questions! L’un d’eux s’est même prêté au jeu d’une petite démonstration improvisée par Olivier Vidal sur la direction d’acteur 🙂

Un beau moment également quand plusieurs jeunes qui venaient d’un foyer tout proche de Gisors ont félicité les réalisateur pour les scènes se déroulant dans une maison/foyer d’enfant, nombreuses dans le film, où ils se sont bien reconnus.

Une super soirée! Remerciement bien sûr aux réalisateurs et l’acteur ayant fait le déplacement, mais aussi à tous les spectateurs, les membres de Cinémacam,  l’ACAM, la mairie de Gisors, le cinéma Jour de Fête, l’office du tourisme de Gisors, la production du film (Adhesive Production), la boutique Shop-Cuir de Gisors, les commerçant ayant accepté de coller une affiche sur leur vitrine, et tous ceux qui ont participé de prêt ou de loin à l’organisation de cette belle soirée!

soiree gisors 2 soiree gisors_croped

Ça, c’est fait!

Sans transition, on enchaîne sur les 48h films project qui ont lieu le week-end prochain 🙂

L’équipe technique est en train de se former. Il nous manque encore un clapman, mais ça devrait se trouver! Demain 18h30, réunion de toute l’équipe technique et de ceux qui vont aider à la logistique.

Rappel du principe: on tire au sort un genre de film, et on nous donne un personnage, un objet et une ligne de dialogue. 48h plus tard, à la seconde prêt, il faut avoir rendu un film entre 4 et 7 minutes du genre tiré au sort et intégrant ces trois éléments!

Voici la liste des genres qui seront tirés au sort:

Comédie * Comédie noire * Drame * Film Noir * Film de Femme * Fish Out of Water * Horreur * Comédie musicale / Western * Road Movie * Romance * Science-Fiction * Film muet * Thriller/Suspense * Voyage dans le temps

Il y en a qui sont… chauds!!

On a le droit à un Joker. Si on le prend, alors on doit choisir son genre parmi une autre liste, que voici:

Film d’animaux * Poursuite / Film d’évasion * Film familial * Film d’inspiration * Monstre/ Film de créature * Film d’époque * Canular / Parodie

Encore plus… ouch! 🙂 Pas sûr que ce soit une bonne idée d’utiliser son Joker!

Voici le programme du week-end:

Vendredi: départ dès 15h30 pour le kick-off qui aura lieu à la mairie du 15ième à 18h (on prend une marge de sécurité pour ne pas arriver en retard!!)

– Le soir, retour à Montagny: dans la voiture et les embouteillages, on commence déjà à travailler au scénario!

– La nuit, on travaille en task force au scénario jusqu’à très tard s’il le faut!

– On prend un peu de sommeil quand même car il faut tenir le lendemain

Samedi dès potron-minet: tournage jusqu’au soir!

– Samedi soir: début du montage. On va se relayer pour prendre un peu de sommeil quand même.

Dimanche matin: fin du montage, intégration de la musique (qui aura été travaillée la veille par un musicien)

– On vise un fin en début d’après-midi le dimanche, pour se laisser une marge de sécurité!

– dimanche soir: il faut rendre le film avant 19h30 (pas une seconde de plus!) à la mairie du 15ème à Paris!

– puis retour au bercail et là, enfin….. REPOOOOOOOOooooooossssszzzzzzzzzzz!

Je crois qu’on ne va pas chômer 🙂

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hasta Mañana, c’est parti !

Depuis hier vous pouvez voir le film sur plus d’une vingtaine d’écrans en France:

Carte HM

N’hésitez pas à le voir, et à inciter vos amis à le voir! N’hésitez pas à partager l’info sur vos réseaux! C’est un film à petit budget qui a besoin de trouver son public: chaque entrée compte!

Sur Gisors il sera diffusé en septembre, si tout va bien. Mais rien ne vous empêche d’y aller cette semaine… et d’y retourner en septembre! 🙂

Quelques critiques:

10355447_679746202105276_6011232847527330012_o

Cinémacam était présent lors de la grande avant-première au cinéma Publicis à Paris, avant-hier soir :

10389474_1509161492649820_6527501128538828636_n Cinémacam avec les réalisateurs et un acteur

A vous de jouer! 🙂

 

 

 

 

 

Dessin3
Ciné’Débat à Gisors le 18 septembre au cinéma Jour de Fête ! Cliquez pour les détails.

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑