Recherche

Atelier cinéma de l'ACAM Montagny

Catégorie

Sorties

Un festival de cinéma avec Lambert Wilson et la douceur angevine !

Ce week-end, Cinémacam était de sortie!20170128_134208

L’atelier a passé le week-end à Angers au festival Premiers Plans, un des plus grand festival de cinéma en France après Cannes! Au programme: rencontres, débats… et bien sûr des films!
Lire la suite

Publicités

Festival sur mer!

Hier nous étions de sortie au festival Courtes-Bulles de Trouville-Deauville où notre film « La clé des âmes » était projeté avec la sélection #2:

Ambiance très cozy puisque la salle de projection était « le salon des gouverneurs »  au casino de Trouville. S’asseoir autour d’une table pour voir un film, ça change les perspectives!

Lire la suite

Ça bouge du côté d’Avernes!

Avernes est un petit village du Val d’Oise à mi-chemin entre Magny et Cergy, à peine plus grand que Montagny. Au moins deux grands noms y ont séjourné: Joseph Kessel et Claude Zidi, le second ayant financé la construction d’une grande salle communal baptisée du nom du premier. La nouvelle municipalité est très active et très désireuse d’apporter un nouveau souffle à la vie sociale et culturelle du village, et notamment auprès des jeunes du village. Le conseiller culturel de la municipalité, David Lesné, un homme de théâtre comédien, auteur, metteur en scène et directeur de la compagnie Ici théâtre, a donc organisé hier soir une soirée Jeunes et cinéma à destination des jeunes du village, avec au programme la diffusion du film Soyez sympas, rembobinez de Michel Gondry puis un échange avec les jeunes et… Cinémacam, qui avait spécialement été invité!

Une soirée très sympa! Ils avaient fait les choses en grand en transformant la fameuse salle « Joseph Kessel » en une véritable salle de cinéma, avec un écran immense et une ambiance tamisée, ainsi qu’un son et une image de grande qualité – tout celà mis en place par un autre homme de théâtre et régisseur, Nicolas Japelle, venu spécialement du Théâtre du l’usine à Cergy avec du beau matériel. Un contact très intéressant car cet homme se montre très désireux d’aider les actions locales et municipales pour le théâtre et pour le cinéma en offrant des prestations de grande qualité à des prix très réduits. Ça nous sera surement utile à l’avenir! 🙂

photo 2

Cinémacam était représenté, en plus de moi-même, par trois membres de l’atelier ainsi que notre jeune actrice préférée et notre « sauveur de film » des 48h! Nous avons été royalement accueillis.

Le film de Michel Gondry était un bon choix! Très amusant, accessible à tous, et dans un esprit très proche de celui qu’on essaie d’insuffler à Cinémacam: l’idée d’oser réaliser des films en commun même quand on part de rien et qu’on n’a pas d’argent, et l’idée que la réalisation d’un film n’est pas seulement une affaire technique mais également une belle aventure humaine!

Nous avons ensuite montré quelque uns de nos propres travaux: le film de Maxence « Un dimanche à Papa », notre film « Souvenirs de famille » et son making-of des 48h film project, et notre premier film « Moi, handicapé » et son making-of. On en aurait bien montré plus encore mais il se faisait vraiment tard et il était temps pour le jeune public d’aller se reposer!

Capture-2015-04-19-17h44m49s228

De notre côté nous avons aider à remballer le matériel: très impressionnante opération que de descendre un immense écran au sol, de le plier et de ranger l’écran plus le cadre entier de sa structure dans un tout petit sac au final… On n’arrête pas le progrès!

20150419_011140

Bref soirée très chouette avec peut-être, à la clé, de futurs partenariats pour Cinémacam: David Lesné viendra peut-être nous aider pour la direction d’acteurs de notre prochain film!

De festival en festival

Les deux dernières séances de Cinémacam n’ont pas eu lieu pour cause de… double festival! Au festival Mauvais Genre à Tours il y a une semaine, et au festival international du film fantastique à Bruxelles (BIFFF) ce week-end.

10549202_10152732410667810_582158592670157517_o poster2015_fr

Bon ça n’a malheureusement pas pu constituer des sorties de l’atelier pour diverses raisons. Mais nous avons tout de même été deux à représenter l’atelier au BIFFF!

Ces deux festivals sont spécialisés l’un dans le film noir, l’autre dans le film fantastique, science-fiction et horreur! Mon ami réalisateur argentin Ivan Noel – à qui Cinémacam doit beaucoup puisqu’il m’a inspiré l’impulsion qui m’a conduit à créer l’atelier, et que je m’inspire également de ses méthodes de travail – venait y présenter son dernier long-métrage, « The returned », un film à la lisière du fantastique et du drame psychologique.

thereturned_poster

Les critiques le qualifient d’envoûtant et dérangeant, à mi-chemin entre Le Village des Damnés et les films de Haneke. Personnellement, j’ajouterais le nom de Stéphen King pour compléter l’ambiance du film – celle d’une petite ville de province où un crime affreux fait resurgir les démons dormants de vieilles rancœurs remontant à la seconde guerre mondiale et aux filières d’exfiltration nazies, et où des phénomènes surnaturels commencent à semer la panique…

Un film inspiré de situations réelles: un crime semblable qui avait défrayé la chronique aux Etats-Unis dans les années 80, croisant l’histoire du lieu même du tournage qui est une ruine d’un ancien hôpital construit par les nazis. Un film également très musical puisque le réalisateur, qui a commencé sa carrière artistique comme musicien, en a entièrement composé la bande originale! Un film a petit budget puisqu’il a coûté quelques dizaines de milliers d’euros à peine, avec un financement participatif, mais d’une facture on ne peut plus professionnelle! Un film participatif enfin puisque Ivan Noël y fait jouer des gens du petit village argentin où il vit depuis quelques années: ses voisins, son plombier (qu’il a engagé juste parce qu’il avait la tête parfaite du tueur! :-)), les enfants de l’école de musique rock qu’il dirige, leurs parents, etc…  (Quand je vous dit qu’à Cinémacam on s’inspire beaucoup de ses méthodes! ;-)).

Le film a été très apprécié à Tours où il était tout à fait adapté au genre et aux thèmes: résultat il y a reçu une mention spéciale du jury! L’accueil semble avoir été plus mitigé au BIFFF de Bruxelles où le public s’attend à voir du plus franchement fantastique ou de l’horreur – ce que « The returned » n’est pas. Toutefois le festival belge n’est pas terminé: le palmarès ne sera pas décerné avant la fin de cette semaine. On croise les doigts! 🙂

Ces deux festivals ont été l’occasion pour moi et pour celui de l’atelier qui m’a accompagné à Bruxelles de faire des rencontres très intéressantes et très internationales: le directeur du festival Mauvais Genre, une journaliste de France Inter qui anime une émission de cinéma et qui a adoré le film d’Ivan, une agent de vente de films de nationalité brésilienne mais vivant en Angleterre, un artiste photographe français très célèbre en Asie (moins en France aujourd’hui, mais il l’a été dans les années 80) et un de ses amis, un réalisateur de court-métrages et documentaires pour la chaîne Arte ainsi que son producteur français vivant en Belgique, un graphiste et imprimeur allemand qui a réalisé les affiches des films de Ivan, et bien entendu Ivan dont il est très difficile de connaître la (les?) nationalité(s) tant il est cosmopolite et a vécu dans d’innombrable pays sur de nombreux continents (Belgique, France, Espagne, Angleterre, Inde, Arabie Saoudite, Argentine et j’en passe…), – tout comme sa maman d’ailleurs qui était également présente avec nous.

11158876_830252273724684_2019836407_o
Que du beau monde sur cette photo!

 

Nous avons également pu voir quelques films du festival, certains très bons, d’autres moins. Il faut aimer les films de genre, de ces genres là en tout cas 😉 Le festival BIFFF est célèbre pour son ambiance unique: toute la ville participe entre Zombies Parades, « jeux zombilympiques », concours de déguisements ou de peinture sur visage et sur corps, etc… Jusqu’au Maneken Piss habillé en vampire aux couleurs du festival! 🙂

L’ambiance est très forte pendant les projections où le public est très réactifs pendant tout le film: plus celui-ci est extrême et caricatural dans le genre horreur et sanguinolent, plus l’ambiance est survoltée! C’est d’ailleurs très dur pour les réalisateurs qui doivent se plier à quelques règles (comme de chanter une chanson sur scène avant le film!!) et qui aimeraient bien que le public regarde leur film avec un recueillement religieux… mais non, ça ne marche pas comme ça au BIFFF! 🙂 Pour vous donner une idée de l’ambiance, voici une petite vidéo qui montre comme commence chaque film:

 

Et tout ça sous un temps splendide qui fleurait bon le retour du printemps. Bref, une belle semaine qui se termine! 🙂

 

Atelier OuCiPo : scénarios croisés et vieux film muet

Depuis plusieurs séances nous travaillons sur un exercice de forme avec contrainte un peu plus long que d’habitude!

Voici la contrainte.

  1. Il y a deux équipes, chacune commence à écrire un scénario dont les personnages doivent pouvoir être joués par les membres de l’autre équipe. Le sujet est libre mais le scénario doit respecter deux contraintes: unité de lieu et unité de temps, et il doit être facilement réalisable (pas d’effets spéciaux, etc…)
  2. Au bout d’un moment, l’équipe inscrit trois possibilités pour la suite du scénario, et passe son script à l’autre équipe.
  3. L’autre équipe choisit une des trois possibilité et poursuite le scénario dans la direction choisie.
  4. Au bout d’un moment, on reproduit les étapes 2 et 3: le scénario revient donc à son équipe d’origine, avec trois possibilités pour le terminer.
  5. L’équipe d’origine choisi une des trois possibilité et termine le scénario.

A la fin de l’exercice, nous avons donc deux scénarios écris aux deux tiers par une équipe (le début et la fin) et à 1/3 par l’autre (le milieu).

Ce travail d’écriture nous a occupé sur une séance entière. Les deux équipes sont parties sur des comédies… avec des baffes et des pleurs 🙂 L’une des deux équipes à fait d’emblée un choix très particulier, qui est de partir sur un film muet qui devra être filmé « à la manière » d’un film muet des années 20.

Voici les deux scénarios résultat de l’exercice:

150124 – Scénarios croisés – Equipe 2

150124 – Scénarios croisés – Equipe 1

Les deux séances suivantes ont été consacrée au tournage de ces scénarios – directement, sans travailler de découpage technique au préalable. Comme les scénarios respectaient les contraintes d’unité de lieu et de temps, afin de nous faciliter la tâche au montage nous avons tourné chaque plan avec trois caméras fixes – une en plan général et deux en plan rapprochés sur les acteurs. Nous n’aurons ainsi qu’à alterner entre les vues au montage, selon la dynamique souhaité. L’équipe d’origine de chaque scénario était à la réalisation et à la technique tandis que l’autre équipe constituaient les acteurs du film.

Capture-2015-02-21-00h30m59s239

Ces deux séances nous ont d’ailleurs permis entre autres de travailler le jeu d’acteur: il se devait d’être volontairement exagéré et très visuel sur le film muet, beaucoup plus réaliste sur le film parlant. Sur le film muet les acteurs devaient se donner des baffes: l’expérience au théâtre d’une des actrices nous a bien aidé! Avec tout de même quelques belles tranches de rigolade 😀

Capture-2015-02-21-00h31m47s247

Lors de la séance suivante – la semaine dernière – nous avons travaillé ensemble le début du montage du film muet (j’en avais fait le dérushage au préalable): nous avons d’abord regardé quelques vieux films des années 20 pour déterminer ensemble les éléments qui donnent le « look and feel » que l’on recherchait: noir et blanc, cadre carré, contrastes élevé, grain et flou sur les zones lumineuses, craquelures et rayures de la pellicule, poussières, vitesse (nombre d’image par seconde) variable, « sautes » d’images… Vous trouverez plus de détails sur ce point dans cet article.

Capture-2015-02-21-00h42m08s46

Capture-2015-02-21-00h46m22s3

Puis  nous avons recherché ensemble quelques musiques de piano libres de droits pour la bande sonore, ainsi que des images de cadres et une police de caractère adaptée au dessin des cartons. Enfin, nous avons monté les 45 premières secondes du film. Pour certains c’était leur premier montage: ils ont remarqué à quel point ce travail était long – mais très créatif!

Capture-2015-02-21-00h37m54s90

J’ai ensuite poursuivi le montage dans la semaine et j’ai appliqué quelques effets à l’aide de plusieurs outils sous Adobe Première afin de donner l’aspect vieux, rayé et poussiéreux au film. Voici le résultat final:

Le deuxième film est encore à monter: il fera l’objet d’un autre article 🙂

Autres nouvelles

Voici quelques nouvelles en vrac:

  • La possibilité d’une deuxième sortie « festival » de l’atelier se dessine peu à peu: ce serait début avril en Belgique au Festival International du Film Fantastique de Bruxelles – mais c’est encore à confirmer. Affaire à suivre!

  • Cinémacam participera le 18 avril à une soirée « jeunes et cinéma » organisé par la municipalité du village d’Avernes, à mi-chemin entre Montagny et Cergy-Pontoise. Nous y présenterons notre travail et participerons à un débat avec les jeunes du village. Une soirée sympathique en perspective!
  • Un projet se dessine pour le mois de mai entre l’ACAM et la chaîne France 3 Picardie: Cinémacam sera mis à contribution! Je n’en dit pas plus pour le moment mais on en reparle vite.

Festival Premiers Plans à Angers

Capture-2015-01-19-21h15m47s127   Ce week-end Cinémacam était de sortie! Nous avons réitéré le séjour de l’an passé qui nous avait bien plu, au festival Premiers Plans à Angers. Départ vendredi soir dans deux voitures – nous étions sept. Merci au deuxième conducteur et accompagnateur! 4h de route pour arriver à Angers, tout de même. Hébergement « chez l’habitant » sur place, merci à mes parents de nous avoir prêté leur maison! Le lendemain premier jour de festival et un programme chargé!

10847618_396149287227569_4986705265196128386_o D’abord, nous avons assisté à une projection de court-métrages réalisés par des jeunes de la région et des régions voisines, en atelier dans le cadre du dispositif « Passeurs d’image » – suivi de débats avec les jeunes réalisateurs. Toujours très intéressant de voir comment fonctionne d’autres ateliers, selon quelles méthodes et avec quels résultats. Beaucoup de créativité: la relève est assurée! 🙂

Ensuite nous n’avons pas été peu fier d’assister à la remise du premier prix du concours Ouest-France films de poche 2014, à notre réalisateur préféré, M, pour son film « Un dimanche à Papa! ». Bon, la cérémonie n’était pas des mieux organisées, il faut bien le dire… mais la joie du moment a éclipsé ces petites imperfections! 😉

Capture-2015-01-19-21h09m41s53Capture-2015-01-19-21h08m40s159 10917221_396148997227598_7182353279450328884_o Après un rapide déjeuner, nous avons été voir « Buffet Froid »  de Bertrand Blier dans la grande salle auditorium du centres des congrès, suivi d’un débat avec le réalisateur. Je suis depuis toujours un très grand fan de cet immense film mais j’avoue que j’appréhendais un peu la réaction de mes compagnons, surtout les plus jeunes: ce n’est pas vraiment un film classique, et il n’est pas considéré comme des plus accessibles… Mais je me trompais: il a fait l’unanimité, tout le monde l’a apprécié!

10841845_396148797227618_5958891933572883745_o Capture-2015-01-19-21h10m12s111 Nous avons ensuite assisté à une lecture de trois scénarios de court-métrages, dit par des acteurs professionnel. Une étonnante manière de « voir » un film, en tout cas de se l’imaginer – comme un roman radiophonique, ou de ces histoires que nos parents nous lisaient quand nous étions enfants. Il s’agissait d’un concours, on nous demandait de voter à la fin: l’un des trois a fait l’unanimité parmi nous, les autres un peu moins. Deux d’entre eux seront sans doute très difficiles à réaliser techniquement: si ces films sont un jour réalisés on a tous hâte de voir ce qui aura pu en être fait! Peut-être au prochain « Premiers plans », qui sait?

10553660_396148773894287_5943200884960400064_o Après avoir fêté dignement l’obtention du permis de conduire de l’un d’entre nous par une tournée générale dans un petit bar fort sympathique (rassurez vous, les mineurs n’ont pas pris d’alcool! :-)) nous avons assisté à une séance de court-métrages réalisés ou financés par la région. Beaucoup de qualité chez certains! La séance était suivie de débats avec les réalisateurs ou producteurs des films, très intéressant.

Enfin le dîner, suivi d’une courte nuit… et rebelote! Enfin presque… Malheureusement nous avons raté notre séance du dimanche matin car elle avait trop de succès et nous sommes arrivés trop tard pour pouvoir entrer dans la salle… Du coup nous sommes rentré aider notre hôte à nous préparer un excellent déjeuner!

IMG_0514 L’après-midi, retour au centre des congrès dans la grande salle de l’auditorium où nous avons vu des court-métrages en compétition. Là encore il y avait un vote du public. Le premier, « L’homme aux chiens » de Kamal Lazraq, une errance émouvante d’un homme à la recherche de son chien perdu dans les bas-fonds de Casablanca, nous a particulièrement touché: un film magnifique!

10931710_396149257227572_6990589457247445781_o La projection a été suivie d’un débat avec les réalisateurs, qui ont beaucoup parlé de la genèse de leur film et de leur financement: très intéressant pour nous autres qui réalisons des films – même si nous n’en sommes pas encore à cette marche là 😉

10900109_396149263894238_8321986450950630675_o IMG_0518 Puis il a fallu repartir chez nous, avec tristesse car ce fut bien court, mais heureux d’avoir vécu ce week-end formidable!

Capture-2015-01-19-21h12m49s166 Promis on remet ça l’an prochain, pour la troisième fois! 🙂

Capture-2015-01-19-21h10m48s224

Premiers plans, première sortie!

Ce week-end Cinémacam a fait sa première sortie!

Nous nous sommes en effet rendus à Angers pour les deux derniers jours du Festival Premiers Plans, qui se déroulait pour la 26ième année.

vlcsnap-2014-01-28-22h52m36s110

Ce festival se déroule sur une semaine et demi, tous les ans en janvier. Il met en compétition des premiers films de nouveaux réalisateurs: court-métrages, long-métrages et animations; mais il organise également des rétrospectives et des projections de films selon un thème annuel (cette année: la métamorphose), ainsi que des débats, tables-rondes, master-classes, leçons de cinéma, lectures de scénarios, soirées à thèmes, ateliers, etc…

Seuls deux membres de Cinémacam n’ont pu se joindre a nous. Nous étions donc quatre, plus une maman accompagnatrice, et deux personnes de l’ACAM qui avaient décidé de nous accompagner. Le transport était assuré en van par deux membres de l’ACAM, et le logement chez mes parents qui habitent Angers. Nous avons ainsi pu limiter les coûts à 25 euros par membre, plus les repas. Un grand merci aux deux personnes de l’ACAM et à mes parents, qui ont rendu possible ce séjour!

IMG_8046

Samedi matin, nous avons assisté à la diffusion de films réalisés par des jeunes angevins de 12 à 18 ans pendant la durée du festival, dans le cadre d’ateliers mis en place par les organisateurs: court-métrages, photo-montages et animations étaient au programme! Suivis de débats avec les jeunes réalisateur. Ce moment fut particulièrement intéressant: nous avons pu voir ce que réalisent d’autres ateliers similaires au notre, et gagner quelques idées pour nos propres activités! Certaines œuvres étaient très impressionnantes malgré le jeune age des réalisateurs. Preuve qu’au cinéma, la relève est assurée!

vlcsnap-2014-01-28-22h24m16s250

L’après-midi, nous avons assisté à un débat organisé avec deux réalisateurs en compétition. Organisé par une association de psychanalystes, le niveau intellectuel était assez élevé mais s’est révélé passionnant, les réalisateurs parlant de leur expérience du cinéma d’un point de vue très intimiste et humain. L’un des membres de Cinémacam a s’est lui-même engagé dans le débat avec passion!

IMG_8028

IMG_9310

A la suite du débat, nous avions deux heures de libres: nous en avons profité pour nous balader en ville, la météo étant particulièrement clémente, puis visiter la très impressionnante galerie David d’Angers au musée des beaux-arts.

vlcsnap-2014-01-28-22h28m09s126 vlcsnap-2014-01-28-22h31m10s255

galerie-vue-ensemble-angers

Le soir, nous avons assisté à la cérémonie de clôture du festival et à la remise des prix, dans l’immense auditorium du Centre des Congrès, avec entre autres le célèbre acteur Jean-Marc Barr. La cérémonie était suivie de l’avant-première du prochain film de Nicole Garcia, « Un beau dimanche », avec Louise Bourgoin et Pierre Rochefort, qui étaient venus présenter la projection.

IMG_8030 IMG_8033

257634_136876c71a579b6b8ef3fe4e91dd3b4a

Enfin, après un rapide dîner en ville, nous avons assisté à la projection du film de science-fiction « District 9 » de Neill Blomkamp (produit par Peter Jackson), dans le cadre du thème « Métamorphose » – film qui a beaucoup plu aux membres de l’atelier, mais moins à la maman accompagnatrice 🙂

affiche-de-district-9-premiere-realisation

Après une nuit de repos bien mérité et un somptueux petit-déjeuner offert par nos hôtes, le dimanche nous avons assisté à la diffusion de plusieurs films primés la veille: une série de court et moyen métrages le matin, un court et un long métrage l’après-midi. Les avis ont été partagés selon les films: nous n’avons pas tous été sensibles aux mêmes œuvres. Mais toutes se sont avérées de grande qualité et ont certainement mérités leurs prix!

IMG_8006

vlcsnap-2014-01-28-22h52m09s63

Tout au long de ces deux jours, nous avons également filmé avec mon canon 650d et une toute nouvelle GoPro apportée par un membre de l’atelier. Des images de making-off qui viennent s’ajouter à celles des séances de Cinémacam, et dont nous ferons un jour un montage pour présenter nos activités!

vlcsnap-2014-01-28-22h38m27s26

vlcsnap-2014-01-28-22h22m26s148

Enfin ce fut le départ, tous ensemble dans le grand van bleu, pour retourner à Montagny-en-Vexin, où nous avons encore dîné tous ensemble chez un des membres de l’atelier avant de nous séparer.

vlcsnap-2014-01-28-22h42m44s38

Un week-end bien rempli et inoubliable!

Nous remettrons ça 🙂

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑