Lors de la permanence d’hier nous avons accueilli une nouvelle personne dans l’atelier, et une autre encore (l’actrice qui jouait Sandra dans notre film « Souvenirs de famille ») va nous rejoindre très bientôt, ce qui portera à 10 le nombre d’inscrit – le double de l’an dernier. On s’agrandit! 🙂

Après avoir montré nos réalisations à la nouvelle inscrite – ce qui nous a permis de nous souvenirs de bons moment passés à les réaliser – nous avons discuté sur trois idées de scénarios apportées par deux membres de l’atelier. Les noms ont été donnés par moi-même, ils sont temporaires.

La boule magique

Un enfant se pose des questions sur sa vie future. Une « boule magique » (ce genre de truc: http://www.amazon.fr/Touslescadeaux-Boule-Magique/dp/B004ZP3PBW ) lui donne des réponses toutes faites. A chaque fois une séquence le montre plus grand, mettant en scène la question et la réponse.

C’est une idée intéressante mais qui doit être développé. Notamment, il faut lui trouver un sens, une direction, en se posant la question « qu’est ce que je veux exprimer? »
L’homme de bureau

Un homme bien propre sur lui travaille dans un bureau, mais il est régulièrement dérangé par des gens qui entrent, au début assez normaux (de simples collègues…) puis de plus en plus étranges, décalés, et qui remettent de plus en plus en question sa petite vie rangée. Il s’agace, résiste, s’énerve. A la fin, c’est lui-même enfant qui apparait et lui fait des reproche sur l’homme qu’il est devenu. Sa réaction est très violente, il massacre littéralement l’enfant (qui est lui-même!) puis se réveille: on pense qu’il rêvait, mais il voit sur son bureau des objets laissés par les intervenants… Il décide alors de tout plaquer, de changer de vie, et il sort du bureau.

Idée déjà bien solide (il y a un sens, une vraie direction). Il faut maintenant travailler un peu plus dans les détails: quels sont les personnes qui dérangent l’homme dans son bureau, et quelles sont leurs relations avec lui.
Le tueur du futur

Web-série en plusieurs épisodes, basée sur une histoire de quiproquos et de voyage dans le temps.

Le scénario envisagé est *très* compliqué (le porteur d’idée a eu bien du mal à nous l’expliquer ;-)) et si on veut en faire quelque chose de compréhensible il faut travailler à fond la cohérence de l’histoire complète de A à Z.

Le format web-série va demander beaucoup de travail: si on se lance dedans il faut que ce soit le porteur de l’idée qui porte également le projet d’un bout à l’autre (organisation, réalisation, montage, etc…) – je l’aiderais bien sûr, ainsi que tout l’atelier, mais ce sera lui aux commandes. Si le projet prend forme on peut, par exemple, décider de lui consacrer au moins une demi-heure par permanence du samedi sur plusieurs semaines!

Attention aussi à ne pas se contenter d’une pâle copie la web-série célèbre « Le voyageur du temps », car on en est très proche! Il faut trouver une spécificité qui rende ce projet unique.

Deux autres nouvelles pour l’atelier :

  • la mairie de Montagny-en-Vexin veut développer un vrai « pôle image ». Cinémacam sera mis à contribution – par exemple pour intervenir en milieu scolaire dans le cadre des TAP.
  • bientôt nous pourrons nous réunir à la médiathèque de Montagny, qui deviendra notre local. On peut y regarder des films et travailler sur des ordinateurs (par exemple à nos scénarios!). On aura également accès à la grande salle de danse juste en face, ainsi qu’aux alentours de la médiathèque à l’extérieur, si on veut faire des petites tournages.

Lors de la prochaine permanence nous parlerons entre autres du droit d’auteur de nos vidéos: à qui appartient les films que nous réalisons, et sous quelles licences nous diffusons nos œuvres. Vous verrez que ce n’est pas simple 🙂 Mais c’est important!

Et pour finir cet articles, quelques photos du très sympathique « après-midi Irlandais » organisé aujourd’hui par l’ACAM et où nous avons été filmer quelques images.

C’est sous une météo incroyablement agréable (on se serait cru en plein mois d’août!) qu’eut lieu aujourd’hui l’après-midi irlandais organisé par l’ACAM, et pendant lequel nous étions trois de l’atelier à filmer avec deux caméras.

Le groupe irlandais « Mc-Veigh Sisters » a animé cette après-midi avec beaucoup de fougue, entre musiques entraînantes et « Irish step dances » endiablées et pour un public nombreux et conquis. Un vrai succès!

(Bien sûr, bière irlandaise, Irish Cofee et petits gâteaux traditionnels n’étaient pas en reste!)

Capture-2014-10-19-21h31m09s86 Capture-2014-10-19-21h33m42s155 Capture-2014-10-19-21h39m07s104 Capture-2014-10-19-21h42m18s197 Capture-2014-10-19-21h55m16s82 Capture-2014-10-19-21h58m37s30 Capture-2014-10-19-22h00m30s149 Capture-2014-10-19-22h03m58s138 Capture-2014-10-19-22h04m34s247 Capture-2014-10-19-22h05m17s197 Capture-2014-10-19-22h05m30s67 Capture-2014-10-19-22h06m39s2 Capture-2014-10-19-22h08m04s56 Capture-2014-10-19-22h11m24s32 Capture-2014-10-19-22h15m48s101 Capture-2014-10-19-22h17m17s216 Capture-2014-10-19-22h19m29s11 Capture-2014-10-19-22h20m53s81 Capture-2014-10-19-22h21m13s36 Capture-2014-10-19-22h24m09s9 Capture-2014-10-19-22h26m18s251 Capture-2014-10-19-22h26m35s192 Capture-2014-10-19-22h29m05s144 Capture-2014-10-19-22h34m02s32 Capture-2014-10-19-22h52m10s168 Capture-2014-10-19-22h57m24s233 Capture-2014-10-19-22h58m14s235 Capture-2014-10-19-22h58m33s157

Publicités