La dernière séance fut consacrée à la deuxième partie du tournage de notre petit film noir de quelques minutes!

Capture

Nous avons été confronté aux même difficultés: devoir attendre que les voitures passent, devoir jongler avec la lumière du crépuscule, etc… Plus des difficultés avec un microphone récalcitrant… qui, en fait, n’a pas du tout fonctionné de toute la séance, ce dont nous ne nous sommes rendu compte qu’à la fin! Ce qui montre l’importance de vérifier systématiquement le son avant et après les prises. Les bonnes habitudes à prendre! 🙂

2

Nous en serons donc quitte, à la prochaine séance, pour réenregistrer quasiment tous les sons – essentiellement en studio. Toutefois nous avons tout de même pu en prendre quelques uns, directement sur l’enregistreur sonore équipé de son propre micro et sur un micro-cravate prêté par un ami musicien:

– pour prendre un son de respiration d’un acteur, je lui ai demandé de courir avec le micro-cravate attaché sur le col, l’enregistreur en poche, puis de marcher sans rien faire de spécial. L’essoufflement a fait le reste.

– pour prendre des bruits de bas, nous avons marché ensemble avec l’acteur, moi tenant le micro proche de ses pieds, en variant l’allure.

3

La semaine prochaine nous commencerons par enregistrer plusieurs types de sons, dont des paroles, puis nous les mixerons ensemble sur les images que j’aurais monté d’ici là.

 

Publicités